François Asselineau

59 ans • Union Populaire Républicaine

Haut-fonctionnaire, inspecteur général des finances, François Asselineau est le fondateur et le président de l’Union populaire républicaine (UPR) et candidat à l’élection présidentielle.

comprendre

décrypter son
programme

Les principes du CNR à l’épreuve du Frexit

Le travail et les parcours professionnels

François Asselineau se fait le défenseur des acquis sociaux. Il veut notamment abroger les lois Macron et El Khomri qui représentent, pour lui, une « ubérisation de la société ». Le travail le dimanche, emblématique de la loi Macron, serait limité strictement aux services publics, à la culture et, le matin, à certains petits commerces. Le candidat de l’UPR veut également verser des allocations chômage aux démissionnaires, et relever le SMIC à 1.300 euros nets par mois.

La sortie de l’Europe devrait également permettre, selon le candidat, de lutter contre le chômage.

Notre système de protection sociale

Le candidat est favorable à une réforme de l’assurance chômage à travers une baisse du niveau et de la durée maximale d’indemnisation.

François Asselineau se prononce pour élargir « la base d’imposition sur la consommation, notamment en ce qui concerne la TVA », le tout pour diminuer les impôts pesant sur les entreprises.

Les sujets de société : les points saillants

Le candidat milite pour la sortie de l’Union européenne et de la zone euro. Il plaide par ailleurs pour un recours accru aux référendums.

La nationalisation de grandes entreprises, la lutte contre le terrorisme et l’affirmation de la culture française font partie des priorités de son programme.

François Asselineau défend une vision stricte de la laïcité.

La santé : l’essentiel

Les propositions du candidat s’articulent autour de 3 axes principaux : garantir la santé pour tous, développer les médecines douces, et stopper les déremboursements de médicaments imposés par l’Europe.

Financement de la protection sociale

financement de la protection sociale

Ni les déclarations et publications, ni un programme du candidat ne permettent d’identifier des propositions à ce stade

Financement de la protection sociale

financement de la protection sociale

Ni les déclarations et publications, ni un programme du candidat ne permettent d’identifier des propositions à ce stade

accès aux soins

accès aux soins

Le candidat se prononce pour l’indépendance des professionnels de santé dans l’accomplissement de leur mission. A ce titre, il affirme le principe de l’entente directe entre le patient et le médecin en matière d'honoraires ainsi que le paiement direct des honoraires par le patient au professionnel de santé.

François Asselineau propose d’assurer un meilleur remboursement des frais de santé pour tous les Français, notamment les soins oculaires et dentaires.

Concernant l’hôpital, le candidat souhaite geler immédiatement le plan de suppression et de regroupement des établissements hospitaliers et réévaluer les salaires du personnel des hôpitaux de l’Assistance publique.
Il propose par ailleurs de réexaminer tous les projets de fermetures d'hôpitaux et de maternité en cours sur le territoire national.

François Asselineau entend engager des poursuites judiciaires contre les officines et sociétés « orchestrant des grandes peurs collectives à des fins d’extorsion de fonds publics » (sont notamment visées par le candidat les « pseudos pandémies de grippe aviaire et de grippe porcine »).

complémentaire santé

complémentaire santé

Ni les déclarations et publications, ni un programme du candidat ne permettent d’identifier des propositions à ce stade

santé du futur

santé du futur

Ni les déclarations et publications, ni un programme du candidat ne permettent d’identifier des propositions à ce stade

médicament

médicament

Le candidat souhaite arrêter les déremboursements de médicaments qui, selon lui, sont imposés par l’Union européenne.
En outre, François Asselineau souhaite suspendre les autorisations de commercialisation pour les médicaments inefficaces et dont la dangerosité aura été établie par une étude indépendante.
Il souhaite par ailleurs revenir sur la liberté des prix pratiqués par les laboratoires pharmaceutiques et veut réglementer les relations entre les laboratoires, les médecins et les organismes de santé publique.

Enfin, François Asselineau se donne pour ambition de relancer la production des médicaments en France et de favoriser la recherche indépendante et publique.

demain le travail

demain le travail

François Asselineau souhaite porter le Smic mensuel de 1.153€ nets à 1.300€ nets, soit une augmentation de 12% du Smic actuel. Le surcoût pour l’employeur serait compensé en partie par une baisse des cotisations sociales patronales pour les PME et TPE.

Le candidat propose de remplacer le RSI par un rapprochement avec le régime général.

S’il est élu, François Asselineau entend abroger les lois « Macron » et « El Khomri ».
Il souhaite garantir une protection accrue du salariat qui doit rester, selon lui, le statut exclusif des travailleurs effectuant une prestation sous subordination ou sous dépendance économique.
François Asselineau souhaite étendre cette garantie aux professions réglementées (artisans-taxi, avocats, notaires, médecins, pharmaciens, etc.).
Afin de lutter contre le phénomène de « l’ubérisation », le candidat souhaite fixer en urgence les nouveaux critères de reconnaissance du travail salarié (fixation du prix par le donneur d’ordres, conditions de travail prédéfinies, travail exclusif pour le donneur d’ordres, mise en relation auprès de clients par le donneur d’ordre, etc.).
Enfin, François Asselineau veut renforcer le contrôle et la surveillance des fraudes par l’administration du travail, l’Urssaf et les juridictions.

prévention, santé et environnement

prévention, santé et environnement

François Asselineau souhaite mettre en place une grande politique publique de médecines douces et alternatives, encadrée par des expertises médicales incontestables, afin d’être plus indépendant par rapport aux grands laboratoires pharmaceutiques.

Le candidat entend concilier la recherche économique et la recherche écologique. Dans cet objectif, il propose de développer et de soutenir la recherche dans les technologies à haut potentiel écologique.
Il souhaite également soutenir le secteur des économies d’énergie, au moyen notamment de la rénovation énergétique des bâtiments anciens.

maintien de l'autonomie

maintien de l'autonomie

François Asselineau concentre à ce jour l’essentiel de ses propositions sur le volet handicap.

Le rapprochement des informations et des services sur les lieux de vie des personnes handicapées, le développement des thérapies paramédicales et alternatives, ou encore la revalorisation des aides, font partie de ses priorités.

François Asselineau souhaite un meilleur accompagnement des aidants, tant sur le plan financier que de la formation.

Le candidat milite par ailleurs pour un principe d’« accessibilité spontanée » : rendre la prise en compte de l'accessibilité spontanée en l’insérant dans les étapes de production de biens et de services et en incitant les associations et entreprises à inclure la démarche d’inclusion du handicap dans leurs produits, leurs services et leurs locaux.

l'essentiel

Infographie Candidat

Partager cette infographie