Picto Primaire De La Gauche

Ensemble, décryptons le second tour des primaires de la Belle Alliance Populaire

Manuel Valls

Pour Manuel Valls, la protection sociale doit être la même pour tous : qu’ils soient travailleurs indépendants, dont les commerçants et les artisans, ou salariés. Il souhaite à ce titre aligner les différents régimes pour bâtir une véritable « protection sociale universelle ».

Pour construire la « sécurité sociale professionnelle » de demain, Manuel Valls souhaite renforcer la logique du CPA et garantir notamment le droit à la formation à chacun tout au long de son parcours.

Au revenu universel de base octroyé sans conditions, il préfère la mise en place d’un « revenu décent ». Financée par la branche « Famille » de la sécurité sociale, cette nouvelle allocation fusionnerait tous les minima sociaux existants. Elle serait versée sous conditions de ressources, à toute personne de plus de 18 ans, résidant régulièrement sur le territoire.

Afin de lutter contre les déserts médicaux, Manuel Valls propose de limiter la liberté d’installation des médecins, en parallèle de mesures structurelles telles que la suppression du numerus clausus et la mise en place d’un « grand plan de la médecine de proximité ».

Concernant les conditions financières de l’accès aux soins, le candidat souhaite supprimer les dépassements d’honoraires en secteur II conventionné et propose une convergence progressive vers un tarif unique et opposable. Il souhaite rembourser à 100% certains soins de ville, sans ticket modérateur. Le virage ambulatoire doit, selon lui, être mieux accompagné, afin de recentrer les hôpitaux sur les soins les plus complexes.

Toujours selon le candidat, la politique de la santé doit se concentrer sur la prévention, dont le budget serait doublé durant le quinquennat. Poursuivre la prise en compte de la pénibilité pour les travailleurs et faire de la santé environnementale une grande cause nationale font partie de ses propositions principales.

Enfin, dans le domaine médico-social, le soutien des aidants familiaux et le renforcement de leurs droits devraient permettre, selon Manuel Valls, de poursuivre l’adaptation de la société au vieillissement et à la dépendance.

Contre les dangers de dérégulation et d’abandon des protections, je souhaite rendre notre système de santé plus protecteur, renforcer notre modèle social, aider les familles, lutter contre la pauvreté.

― Manuel Valls