croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Accès aux soins

Santé : résultats du sondage Harris Interactive sur les attentes des Français

1 mars 2017

La Mutualité Française a dévoilé les résultats d’une vaste enquête sur les attentes des Français en matière de santé lors de l’évènement Place de la Santé du 21 février 2017. Conduit par Harris Interactive, ce sondage illustre les inquiétudes des assurés pour l’avenir de la Sécurité sociale. Il montre que nos concitoyens placent leurs espoirs dans une meilleure organisation du système de santé.

La Mutualité Française a lancé le site PlacedelaSante.fr, en partenariat avec la Fondapol, la Fondation Jean-Jaurès et Terra Nova, dans le but de « prendre le pouls des Français et d’écouter leurs attentes en matière de santé », explique Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française. Le 21 février, au Palais Brongniart (Paris), Place de la Santé a donné la parole à cinq candidats à l’élection présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Yannick Jadot et Emmanuel Macron.

Ce grand rendez-vous, diffusé en direct sur les chaînes Public Sénat et LCP, a été l’occasion de présenter les résultats d’une vaste enquête d’Harris Interactive pour la Mutualité Française. Ce sondage a été réalisé en ligne du 30 janvier au 7 février auprès d’un échantillon représentatif de 2.000 personnes âgées de 18 ans et plus.

Premier résultat : si 3 Français sur 4 se déclarent intéressés par la campagne présidentielle, 72% d’entre eux estiment que les candidats ne parlent pas assez de santé et font des propositions déconnectées de leurs préoccupations des Français. Près de la moitié des personnes interrogées estime que le système de santé s’est dégradé au cours des 5 dernières années.

De nombreux assurés sociaux ont le sentiment que leur « reste à charge » a augmenté depuis 5 ans, quel que soit le type de soins, à l’exception du médecin généraliste.

Une très grande majorité de Français (85%) juge élevé le déficit de la Sécurité sociale. Et pour près de 3 personnes sur 4, ce déficit peut même remettre en cause l’avenir de la Sécu. En priorité, la solution passe par une meilleure organisation du système de santé, davantage de contrôles et le développement de la prévention. En revanche, les augmentations de taxes ou cotisations et les restrictions sur les remboursements pour réduire ce déficit sont beaucoup moins populaires.

Autre enseignement : le sentiment d’un reste à payer qui augmente. Une majorité de nos concitoyens estime, qu’en moyenne, la Sécurité sociale rembourse moins de 60% des dépenses de santé. De nombreux assurés sociaux ont le sentiment que leur « reste à charge » a augmenté depuis 5 ans, quel que soit le type de soins, à l’exception du médecin généraliste : consultations chez un spécialiste, lunettes, prothèses auditives, soins dentaires, médicaments….

Pour autant, 2 Français sur 3 conservent une bonne image de la Sécurité sociale et des mutuelles.

Vous pouvez consulter le communiqué de presse de la Mutualité Française ainsi que les résultats complets du sondage Harris Interactive.