Yannick JADOT

Yannick Jadot

49 ans • Europe Ecologie Les Verts

Député européen élu depuis 2009, Yannick Jadot est le candidat de EELV à l’élection présidentielle de 2017.

comprendre

décrypter son
programme

Ecologie politique et protection sociale

Le travail et les parcours professionnels

Concernant le temps de travail, le candidat d’EELV souhaite une plus grande généralisation des 35 heures, et une ouverture vers les 32 heures.

Sur la question des retraites, Yannick Jadot préconise un système à la carte, qui permettrait, selon la pénibilité des métiers, d’échelonner son départ entre 55 et 65 ans.

Le programme d’EELV accorde une place importante au revenu universel de base. Yannick Jadot l’envisage dès la naissance, cumulable avec d’autres revenus, y compris salariés. Ces propositions nécessitent, de fait, une réforme de la fiscalité.

Enfin, le candidat souhaite sécuriser les parcours professionnels en créant notamment des nouveaux statuts entre le salariat et les travailleurs indépendants.

Notre système de protection sociale

Le programme d’EELV s’oriente vers un financement de la protection sociale par l’impôt.

Yannick Jadot souhaite maintenir l’Aide Médicale d’Etat (AME) et la Couverture Maladie Universelle (CMU) actuellement en place.

Les propositions du candidat entendent poursuivre la logique d’individualisation des droits initiée par le Compte Personnel d’Activité (CPA) qui, enrichi d’autres droits sociaux, pourrait à terme constituer un « bouclier social individuel ».

Les sujets de société : les points saillants

Yannick Jadot reprend les grands thèmes de l’écologie dans son programme : repenser la société et les modes de production dans une relation d’interdépendance avec son environnement.

Le programme du candidat se considère comme progressiste, autour notamment des questions d’égalité des droits entre homosexuels et hétérosexuels, de parité hommes-femmes ou de légalisation des drogues douces.

Yannick Jadot défend une vision ouverte de la laïcité, et propose le droit de vote des étrangers aux élections locales.

La santé : l’essentiel

Le programme d’EELV se concentre autour de 3 axes principaux : réorienter notre système de santé vers la prévention, déconnecter les logiques industrielles et sanitaires pour la politique du médicament, soutenir et moderniser l’hôpital public.

Financement de la protection sociale

financement de la protection sociale

Pour financer, comme il le préconise, un revenu universel d’existence, le candidat milite pour une réforme fiscale d’ampleur.

Yannick Jadot propose de fusionner l’impôt sur le revenu avec la CSG, qui deviendrait progressive.

Pour le candidat d’EELV, la protection sociale doit être financée par l’ensemble des revenus, et non reposer sur les seules cotisations salariales. Yannick Jadot pense en particulier à l’affectation au financement de la protection sociale d’une part de la taxe carbone qu’il prévoit d’instaurer s’il est élu. Il envisage aussi la suppression des franchises médicales.

Financement de la protection sociale

financement de la protection sociale

Pour financer, comme il le préconise, un revenu universel d’existence, le candidat milite pour une réforme fiscale d’ampleur.

Yannick Jadot propose de fusionner l’impôt sur le revenu avec la CSG, qui deviendrait progressive.

Pour le candidat d’EELV, la protection sociale doit être financée par l’ensemble des revenus, et non reposer sur les seules cotisations salariales. Yannick Jadot pense en particulier à l’affectation au financement de la protection sociale d’une part de la taxe carbone qu’il prévoit d’instaurer s’il est élu. Il envisage aussi la suppression des franchises médicales.

accès aux soins

accès aux soins

Afin de lutter contre les déserts médicaux, Yannick Jadot préconise de soutenir les médecins qui souhaitent s’installer dans des maisons de santé, adossées à des unités de base des premiers soins.

Le candidat souhaite par ailleurs réglementer l’installation des médecins en fonction de la démographie de la population et de la démographie médicale.

Selon Yannick Jadot, une offre de soins de proximité doit être maintenue au sein des territoires, avec notamment la présence d’hôpitaux et de maternité.

complémentaire santé

complémentaire santé

Le candidat d’EELV estime qu’il est nécessaire de réaffirmer la primauté de la sécurité sociale vis-à-vis des complémentaires.

Il souhaite à ce titre augmenter significativement la part de l’assurance maladie obligatoire dans le financement des soins, en diminuant la part des mutuelles et des autres complémentaires santé.

Pour lutter contre le non-recours aux soins, Yannick Jadot propose la mise en place d'un principe de cofinancement d’une mutuelle en partenariat régions et collectivités.

santé du futur

santé du futur

Ni les déclarations et publications, ni un programme du candidat ne permettent d’identifier des propositions à ce stade

médicament

médicament

Ni les déclarations et publications, ni un programme du candidat ne permettent d’identifier des propositions à ce stade

demain le travail

demain le travail

Les propositions de Yannick Jadot tendent à renforcer la logique d’individualisation induite par le CPA, et à sécuriser les parcours professionnels. Le candidat propose d’élargir le CPA au compte-épargne temps qui pourrait être consacré à la formation individuelle, et aux assurances chômage et retraite. Ce dispositif est nommé « bouclier social individuel ».

Dans ce cadre, Yannick Jadot propose la création d’un compte individuel de formation, crédité de 16 semestres, et utilisable à tout moment de la vie, pour tous les salariés de plus de 16 ans.

Pour le candidat d’EELV, la protection sociale doit être la même pour tous, et doit garantir aux travailleurs indépendants et aux auto-entrepreneurs l’accès à la retraite, au chômage et à la formation.

Yannick Jadot se déclare favorable à un revenu d’existence, et propose l’organisation d’une conférence de consensus pour en définir les conditions d’application.

En matière de durée du travail, le candidat se dit favorable à un passage aux 32h, étalées sur 4 jours.

prévention, santé et environnement

prévention, santé et environnement

Yannick Jadot souhaite réorienter notre système de santé vers la prévention.
Afin de lutter contre la souffrance au travail, le candidat propose de moduler les cotisations accidents du travail et maladies professionnelles avec l’adoption d’un plan pour le bien-être au travail au sein de chaque entreprise. Le compte pénibilité serait renforcé et porté jusqu’à 7 ans. Le candidat souhaite que le burn out soit reconnu comme une maladie professionnelle et le droit à « la déconnexion » généralisé, pour assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Sur le volet santé publique, le candidat d’EELV préconise de lutter contre toutes les formes de pollutions : interdiction du glyphosate et des perturbateurs endocriniens et sortie du diesel font partie de ses propositions. Le développement de la fiscalité écologique devrait permettre, selon Yannick Jadot, d’en finir avec les niches fiscales nuisibles à l’environnement et la santé, dont la « niche diesel » fait partie.

La création d’un institut de recherche environnementale et d’un institut de veille environnementale est citée.

maintien de l'autonomie

maintien de l'autonomie

En termes de prévention de la perte d'autonomie pour les personnes âgées, Yannick Jadot souhaite garantir une visite médicale annuelle gratuite pour toutes les personnes de plus de 65 ans.
Sur le volet accompagnement de la perte d’autonomie,, Yannick Jadot développe une série de propositions destinées à « donner le choix à nos aînés ». Il souhaite ainsi créer un nombre de places en EHPAD public équivalent à celui des établissements privés, partout sur le territoire. De manière plus générale, le candidat propose de renforcer les services publics et de les adapter aux nouveaux besoins des aînés.
Afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées et dépendantes, le candidat entend aussi favoriser l’activité bénévole et encourager les lieux d’échanges intergénérationnels (incitation fiscale, soutien aux clubs séniors, mixité des générations dans la construction de logements neufs…).Il a enfin pour objectif de revaloriser les métiers d’aide à la personne, en termes d’image et de salaire.
En matière de financement des besoins des personnes âgées, il propose l’augmentation du minimum vieillesse, selon les mêmes critères que les autres revenus sociaux, et la revalorisation des retraites à partir des salaires et non de l’indice des prix.

Sur le volet handicap, Yannick Jadot défend la création d’une Agence nationale de l’accessibilité universelle, afin de garantir l’accessibilité de tous les services publics.

l'essentiel

Infographie Candidat

Partager cette infographie